La vraie monarchie est pure et sans partage

Lorsque la monarchie épouse la démocratie, il n’y a plus de monarchie. Un roi n’est pas élu par le peuple, mais par Dieu, le peuple ne fait qu’entériner le choix de Dieu. L’erreur des royalistes d’aujourd’hui est de vouloir élire un roi pour la France selon leur goût, sans vouloir entériner le choix de Dieu, alors que l’autorité découle de Dieu et non des hommes. Ils n’ont pas compris que la république n’est que l’image répétée du roi Saül destitué par Dieu. Pendant que Saül régnait sur Israël par châtiment pour les juifs, David avait été choisi par Dieu afin d’être le vrai roi. Bien que David ne régnait pas encore sur Israël, il était vraiment le roi et cela à l’insu du Peuple. Il fallait que l’usurpateur qu’était devenu Saül meurt afin que le véritable Roi soit reconnu comme tel par le peuple. La république représente Saül et cette république règne sur la France par usurpation, cette république défigure la réelle nature de la France.

Il faut choisir entre Dieu ou la république. Nous ne voulons pas d’un mariage entre la république et la monarchie, car on ne peut pas servir deux maîtres. Nous voulons une monarchie qui est pure et sans partage. Nous voulons un roi qui règne vraiment et non la mascotte d’un premier ministre comme on retrouve dans certaine société moderne.

L’instauration de la monarchie en France ne se fera jamais sans un rejet de la république et de son système électoral, tout doit passer par la conversion des âmes au véritable esprit français. Sans la conversion des âmes, la république ne redeviendra jamais la France, la vraie et unique France de Dieu, celle de Saint Louis.

Faut-il relancer une croisade armée pour délivrer France de la république ?

Saül nous persécute parce qu’on le veut bien…

Réagissez

Blog Catholique NON-ROMAIN

« Une France pour tous »

Aimez-vous la France? Voilà une question intéressante, car la bouche parle de l'abondance du cœur. Ce que nous aimons est à l'intérieur de nous et se manifeste au-dehors par nos paroles et nos actions. Le royaume de Dieu est effectivement en nous et cette France que nous aimons s'exprime au-dehors. Lorsque nous aimerons tous sans partage le même royaume de France, alors il n'y aura qu'un seul royaume sur la terre ainsi qu'une seule nation, car c'est l'amour sans partage d'une même chose qui nous unit.

Doctrine

statistique

Nombre de Visiteur aujourd'hui: 42

L’Église et la France ne font qu’un

« La France ne saurait oublier que sa providentielle destinée l'a unie au Saint-Siège par des liens trop étroits et trop anciens pour qu'elle veuille jamais les briser. De cette union, en effet, sont sorties ses vraies grandeurs et sa gloire la plus pure. Troubler cette union traditionnelle, serait enlever à la nation elle-même une partie de sa force morale et de sa haute influence dans le monde ". Léon XIII

(Allocution de Léon XIII aux pèlerins français, 13 avril 1888 et citation repris par Saint Pie X dans son encyclique "Vehementer Nos" le 11 février de l'année 1906)

avril 2017
L M M J V S D
« Nov    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930