Décentralisons l’élection présidentielle de 2012

Lors de la prochaine élection présidentielle de la Ve République, j’invite tous les partis politiques ainsi que toutes les organisations politiques à se séparer du gouvernement central par l’établissement d’une élection parallèle à candidat unique.

Puisque la démocratie vous impose un choix que vous refusez et que l’abstention c’est l’absence d’adhésion à un choix politique, je propose que chaque parti politique ainsi que chaque organisation politique établisse un gouvernement parallèle à celui du palais de l’Élysée par l’établissement d’une campagne électorale parallèle à celle qu’on vous impose.

Cessez d’attendre d’avoir un choix politique dans leur boite de scrutin, créer votre propre boite de scrutin à candidat unique et inviter les gens à voter à votre boite de scrutin plutôt qu’à celle qu’on vous impose. De plus, assurez-vous de médiatiser votre campagne électorale parallèle.

La cinquième république vous impose une cohabitation entre le vrai et le faux, alors qu’on devrait plutôt chercher à les séparer.

Sortez de ce jeu d’alliance et de compromis que vous impose le système électoral, car un seul gouvernement ne peut pas représenter pleinement une diversité idéologique contradictoire sans devenir une dictature.

Sortez de cet état de dépendance vis-à-vis cette institution gouvernementale, car cette institution vous enferme à l’intérieur d’un seul cadre électoral qui empêche toute initiative d’une gouvernance alternative.

Il faut redonner à chacune des idéologies qu’on retrouve au sein de la population, un gouvernement qui lui est propre et cela en fonction de sa zone d’influence sur la population.

Un seul territoire peut très bien contenir plus d’un gouvernement.

L’objectif de la république est de maintenir différentes oppositions qu’on retrouve au sein de la population à l’état d’opposition et cela sous une seule autorité gouvernementale.

Les différentes forces d’opposition sont maintenu dans un état de dépendance vis-à-vis une même institution gouvernementale et cela par un seul cadre électoral.

Alors, je le répète lors de l’élection présidentielle de 2012.

Il faut créer pour chaque organisation politique, un gouvernement parallèle, une élection parallèle et une boite de scrutin parallèle à candidat unique.

Afin qu’une nouvelle France émerge…

Réagissez

Blog Catholique NON-ROMAIN

« Une France pour tous »

Aimez-vous la France? Voilà une question intéressante, car la bouche parle de l'abondance du cœur. Ce que nous aimons est à l'intérieur de nous et se manifeste au-dehors par nos paroles et nos actions. Le royaume de Dieu est effectivement en nous et cette France que nous aimons s'exprime au-dehors. Lorsque nous aimerons tous sans partage le même royaume de France, alors il n'y aura qu'un seul royaume sur la terre ainsi qu'une seule nation, car c'est l'amour sans partage d'une même chose qui nous unit.

Doctrine

statistique

Nombre de Visiteur aujourd'hui: 70

L’Église et la France ne font qu’un

« La France ne saurait oublier que sa providentielle destinée l'a unie au Saint-Siège par des liens trop étroits et trop anciens pour qu'elle veuille jamais les briser. De cette union, en effet, sont sorties ses vraies grandeurs et sa gloire la plus pure. Troubler cette union traditionnelle, serait enlever à la nation elle-même une partie de sa force morale et de sa haute influence dans le monde ". Léon XIII

(Allocution de Léon XIII aux pèlerins français, 13 avril 1888 et citation repris par Saint Pie X dans son encyclique "Vehementer Nos" le 11 février de l'année 1906)

mars 2017
L M M J V S D
« Nov    
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031