La guerre des sexes est une guerre contre Dieu.

Prière à Sainte Jeanne d’Arc.

O Jeanne immolée comme une victime sur un bûcher consumant, priez que je sois une victime à mon tour par la pratique fidèle de tous mes devoirs pendant toute ma vie religieuse. Je renouvelle à vos pieds, afin de les mettre sous votre sauvegarde, tous mes engagements et je ne veux jamais reprendre du sacrifice que j’ai fait, comme Vous, je veux faire mes délices de la pauvreté, de la chasteté et de l’obéissance aux voix de mes supérieurs qui sont volonté divine. Comme Vous, je veux pratiquer la mortification, l’humilité, la charité et toutes les vertus religieuses : c’est là l’immolation que Dieu veut de moi, ce sacrifice renferme tous les autres. Soyez avec moi dans toutes mes luttes. Comme les forts d’Israël expérimentés dans la guerre et qui sans cesse portaient le glaive à leur coté pour éviter les surprises de la nuit. Que je sois toujours prêt au combat. Outre la protection de vos anges et de vos Saintes, accordez-moi la vôtre ; inspirez mes efforts, soyez auprès de Jésus, le chef de tous, mon aide et ma lumière et, ma mission ici-bas accomplie, que je meure comme Vous en redisant avec amour :

Jésus ! Jésus ! Jésus !

Ainsi soit-il.

Sainte Jeanne d’Arc, apôtre de la royauté du Christ, priez pour nous.

L’islam, le fléau de Dieu contre la république.

En réaction aux évènements politiques et sociaux entourant la mort tragique de Samuel Paty.

Prions pour le salut de son âme.

Lorsque davantage Romain que Catholique.

Prière en l’honneur de la Plaie de l’épaule de Notre-Seigneur.

Très Aimé Seigneur Jésus-Christ, très doux Agneau de Dieu, moi pauvre pécheur, j’adore et vénère la très Sainte Plaie que Vous avez reçue à l’Épaule, en portant au Calvaire la très lourde Croix qui laissa découverts trois os saints, occasionnant une immense douleur. Je vous supplie, en vertu des mérites de ladite Plaie, d’avoir pitié de moi en me pardonnant tous mes péchés mortels, de m’assister à l’heure de ma mort et de me conduire dans votre heureuse France Céleste.

– 3 fois le Notre Père

– 3 fois le Je Vous Salue Marie

– 3 fois le Gloire au Père

Ainsi soit-il.

(Prière approuvé par Léon XIV)

Saint Bernard de Clairvaux demanda dans sa prière à Notre-Seigneur, quelle fut la plus grande douleur subie dans son corps pendant sa Passion. Notre-Seigneur  lui dit :
    

« J’eus, en portant la Croix, une plaie profonde de trois doigts et trois os découverts sur l’épaule. Cette plaie qui n’est pas connue des hommes m’a occasionné plus de peine et de douleur que toutes les autres. Mais révèle-la aux fidèles chrétiens et sache que quelque grâce qui me sera demandée en vertu de cette Plaie, leur sera accordée. Et à tous ceux qui, par amour pour elle, m’honoreront chaque jour par

– 3 fois le Notre Père

– 3 fois le Je Vous Salue Marie

– 3 fois le Gloire au Père

     Je pardonnerai les péchés véniels et je ne me souviendrai plus des mortels. Ils ne mourront pas de mort imprévue, à l’heure de leur mort, ils seront visités par la Bienheureuse Vierge Marie, et ils obtiendront encore la grâce et la miséricorde.»

Cette dévotion a été acceptées par le Pape Eugène III. 

Blog Catholique NON-ROMAIN

« Une France pour tous »

Aimez-vous la France? Voilà une question intéressante, car la bouche parle de l'abondance du cœur. Ce que nous aimons est à l'intérieur de nous et se manifeste au-dehors par nos paroles et nos actions. Le royaume de Dieu est effectivement en nous et cette France que nous aimons s'exprime au-dehors. Lorsque nous aimerons tous sans partage le même royaume de France, alors il n'y aura qu'un seul royaume sur la terre ainsi qu'une seule nation, car c'est l'amour sans partage d'une même chose qui nous unit.

Doctrine

L’Église et la France ne font qu’un

« La France ne saurait oublier que sa providentielle destinée l'a unie au Saint-Siège par des liens trop étroits et trop anciens pour qu'elle veuille jamais les briser. De cette union, en effet, sont sorties ses vraies grandeurs et sa gloire la plus pure. Troubler cette union traditionnelle, serait enlever à la nation elle-même une partie de sa force morale et de sa haute influence dans le monde ". Léon XIII

(Allocution de Léon XIII aux pèlerins français, 13 avril 1888 et citation repris par Saint Pie X dans son encyclique "Vehementer Nos" le 11 février de l'année 1906)

octobre 2020
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031